Pourquoi acheter le nom de sa marque sur Google Ads ?

Pourquoi acheter sa marque sur Google Ads

L’achat du nom de sa marque sur Google Ads consiste à mettre une enchère sur le mot clé de votre entité et de le sponsoriser. Quand des internautes taperont le nom de votre entreprise dans leur barre de recherches Google, ils verront apparaître en haut de la SERP (Search Engine Results Page) votre annonce (cf la capture ci-dessous avec la requête “Apple”). Dans la majorité des cas, ils cliqueront dessus au lieu de cliquer sur votre lien naturel (seo).

D’ailleurs n’oubliez pas de créer votre groupe d’annonces “Marque” selon la technique du SKAG (lisez notre article à ce sujet)

  • avec un groupe d’annonces dédié au ciblage large modifié (BMM), dans ce cas vous achèterez le mot clé : +votre+marque
  • avec un groupe d’annonce dédié au mot clé exact, le mot clé acheté sera sous cette forme : [votre marque]

Publicité Google et résultat naturel

Et c’est à ce moment que vous vous dites : « Mais pourquoi je paierais une annonce alors que le visiteur cherche à aller sur mon site ? ». On vous explique qu’acheter votre nom de marque sur Google Ads pour booster votre trafic n’est pas si bête que ça.

 

Pour monopoliser l’espace sur la SERP

L’achat de votre marque permet de contrôler votre visibilité dans les résultats de recherche. N’oubliez pas, la 1ère position dans Google draine 55 à 56% des clics du trafic généré sur les 3 premiers résultats. Les annonces en top position apparaissent en général au-dessus des résultats organiques. À noter que cela n’est pas systématique. Il peut y avoir aucune annonce en haut de la SERP mais tout en bas. Google parlera quand même de top position sur vos annonces (il parle uniquement du SEA dans ce KPI). Si votre annonce est vraiment en haut, ce qui est généralement le cas sur le nom de marque, le double affichage SEO-SEA vous permettra d’occuper la quasi-totalité de la ligne de flottaison.

 

Acheter le nom de son entreprise comme mot-clé pour contrer ses concurrents.

En effet, les entreprises se positionnent sur des mots clés stratégiques pour elles. En général, ces mots clés sont les mêmes que leurs rivaux, jusque là rien d’anormal. Certains, pour capter le trafic de leurs concurrents directs n’hésitent pas à intégrer dans leur stratégie de mots-clé sur Google Ads directement leurs noms. Ainsi, acheter le nom de votre marque permettra de renchérir le coût par clic (cpc) du mot clé en question (le nom de l’entreprise) et par conséquent de faire baisser la tête à ceux qui veulent voler votre trafic.

Prenons l’exemple de SendinBlue, le fameux outil de marketing Automation 100% Français. Quand on tape dans la barre de recherches Google « Mailchimp », leader incontesté de marketing Automation mondial, on observe que le français se retrouve en top position sur la SERP Google. Et on doit avouer que la stratégie est bien ficelée, discutable certes, mais ficelée. Même si nous respectons SendinBlue (nous utilisons beaucoup leur solution), chez Ninjads, nous n’achetons pas les mots clés “nom de marque des concurrents de nos clients”. Ce n’est pas illégal, mais sur un plan éthique…bref. Voici l’exemple ci-dessous de la requête “Mailchimp” laissant place au petit poucet français, qui entre nous, a raison de profiter de l’astuce, si cela marche.

Notez que si des concurrents font cela avec votre nom de marque, vous pouvez déposer une réclamation auprès de Google.

requete google mailchimp

Quand Sendinblue achete le mot clé de son concurrent

Annonce : L’alternative à Mailchimp | Leader en France | Support en Français
Description : SendinBlue est 4 fois Moins Cher que Mailchimp et conforme au RGPD……

Ici, SendinBlue s’attaque directement aux faiblesses de son concurrent, à savoir le prix élevé, le support et le service exclusivement en Anglais. Je vous laisse imaginer le manque à gagner pour Mailchimp sur le territoire Français et le gain pour SendinBlue.

Parce que cela augmente votre Quality Score pour un cpc anecdotique

Investir dans le nom de sa marque sur Google Ads ne représente pas un coût important. A moins de s’appeler Apple, votre CPC tournera en moyenne autour de 0,04 €. Pas de quoi mettre en difficulté votre budget marketing.

Pour rappel, le “Quality Score” ou encore “QS”, est une note de 1 à 10 attribuée à chacun des mots-clés achetés sur Google Ads. Il dépend de plusieurs critères comme le taux de clic (CTR), la pertinence de l’annonce, la convivialité de la page d’atterrissage (landing page). Tenir compte de ce score est capital dans une stratégie de liens sponsorisés car il influe sur votre coût par clic. En gros, plus vous allez travailler proprement pour donner une bonne expérience à vos utilisateurs, moins vous allez payer. Google vous oblige à être centré utilisateur et ce n’est pas plus mal.

On note cependant que l’indicateur taux de conversion va certainement rentrer en compte dans ce qui influe sur ce cpc. On reste dans la logique Google : si l’annonce est claire, l’internaute clique, si la page et l’offre sont pertinentes et si le parcours est fluide, alors l’internaute réalise une conversion. On est aux balbutiements de ce concept mais nous y venons à grands pas. Restez en veille car cela peut être fatal pour votre stratégie SEA que de laisser le taux de conversion sans surveillance (logique non ?).

Revenons à nos moutons, la création d’une campagne “Marque” sera donc pertinente car elle aura un excellent QS (en général le meilleur du compte). Ce bon QS sera positif pour le reste de vos campagnes en améliorant le QS global du compte. Le résultat :  une baisse du CPC des mots-clés de toutes vos campagnes.

 

Parce que vous contrôlez votre message

Grâce à toutes les configurations possibles sur votre compte Google Ads, vous pouvez contrôler parfaitement le message que vous souhaitez délivrer aux internautes. Créer des annonces associées à votre nom de marque vous permettra par exemple de mettre en avant des offres spéciales, des nouveaux services, des promotions, des nouveaux produits, votre valeur ajoutée etc. Ceci grâce par exemple aux nombreuses extensions d’annonces (lieux, avis, liens annexes, extensions d’accroche, extraits de site…) mises à la disposition de l’annonceur, aux trois espaces pour le titre, à deux espaces pour les descriptions etc.

Comme sur l’exemple d’Air France ci-dessous, vous adaptez vos annonces aux objectifs marketing du moment.

Annonces Google ads et extensions d'annonces

Pour résumer, ne réfléchissez pas, “investissez” sur votre nom de marque. Cela ne vous coûtera pas cher et vous fera même faire des économies. Cela améliorera votre visibilité, votre notoriété et embêtera vos concurrents. Vous avez besoin d’une agence pour vous accompagner dans votre stratégie de liens sponsorisés ? Contactez nous !