Comment la recherche vocale va t-elle modifier notre stratégie SEO ?

Recherche vocale et SEO

Les moteurs de recherche (surtout Google) évoluent ! Il faut pour s’y préparer faire une veille drastique, et suivre les tendances. Dans la stratégie de référencement naturel, on ne peut être un dissident. Si on ne s’adapte pas, c’est synonyme de mort digitale, notamment sur le search.

Aujourd’hui, on est donc obligés de s’adapter, dès qu’il y a un changement qui pointe le bout de son nez dans les algorithmes. On change sa stratégie. C’est pleinement le cas pour l’augmentation, dans les comportements, de la recherche vocale.

Les chiffres parlent (merci d’ailleurs à arobase.net pour leur résumé) :

  • 30% des recherches vocales seront effectuées sans aucun écran en 2020 (source: Gartner)
  • 46% des utilisateurs de la recherche vocale recherchent une entreprise locale sur une base quotidienne (source: BrightLocal)

Nguessan, Noel. “15 chiffres sur la recherche vocale qui interpellent.” n.d. Web. 4 Sep. 2018. Lire l’article d’Arobase.net sur les chiffres de la recherche vocale.

Alors comment doit-on s’adapter quand on est un référenceur digne de ce nom pour optimiser son référencement ? Déjà, il faut comprendre les comportements de vos chers personae.

En route vers les moteurs de réponse

La technologie étant de plus en plus intuitive on commence à parler très naturellement à son appareil (Google Home). Nos smartphones remplacent de plus en plus… nos cerveaux ! Encore et encore plus d’informations, de fonctionnalités, d’options se trouvent dans nos poches, à portée de main.

Maintenant, faire une recherche doit être facile et les réponses doivent fuser (voir la simplicité d’une recherche avec Ok Google). On parle d’ailleurs de moteur de plutôt que de moteur de recherche. Google est un moteur de réponse, c’est notre assistant, notre secrétaire et notre maman. On attend de lui qu’il nous trouve tout, vite et surtout que cela corresponde parfaitement à nos attentes.

Le discours conversationnel, est donc la suite logique dans l’évolution de nos comportements sur le web. On sait poser des questions, on sait les structurer et choisir les bons mots pour communiquer avec le moteur de recherche. On a été bien formés avec Siri. On lui parle comme à un pote et lui, parfois même avec humour, fait le travail.

On ne se rend même plus compte que l’on parle à un bot tellement nous mettons tout notre talent dans la formulation de nos questions. Naturellement, nous produisons des recherches spécifiques, précises, avec des mots bien choisis et surtout une intention.

Le désir d’obtenir une réponse

Lorsque vous faites une recherche, en général, c’est que vous souhaitez trouver quelque chose. Lorsque vous demandez quelque chose à quelqu’un vous tentez d’être persuasif, vous choisissez un langage adapté, vous choisissez vos mots, vous préciser un maximum vos besoins.

Plus vous allez ajouter des mots, plus vous serez précis et plus votre interlocuteur vous donnera une réponse claire.

En gros, plus le nombre de mots constituant votre requête est élevé plus vous manifestez votre intention.

Utiliser les QQOQCCP pour « Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi » devient de plus en plus courant (ou les 5W)

On ne dit plus : ”voyage en Afrique pas cher” mais par exemple “Comment voyager en Afrique à moindre coût ?”

Les requêtes vocales sont pleinement portées par le mobile car il permet les micros-moments

 

Les micros-moments

Selon Google 83% des mobinautes considèrent que l’utilisation de la voix facilitera la recherche et 45% des sondés perçoivent la voix comme l’outil de recherche du futur.

On parle aujourd’hui de micro-moments qui, toujours selon Google : “[…]surviennent lorsque les gens se tournent de manière réflexe vers un périphérique – de plus en plus un smartphone – pour répondre à un besoin d’apprendre quelque chose, de faire quelque chose, de découvrir quelque chose, de regarder quelque chose ou d’acheter quelque chose. Ce sont des moments riches en intentions lorsque les décisions sont prises et les préférences façonnées. Dans ces moments, les attentes des consommateurs sont plus élevées que jamais. Les puissants ordinateurs que nous portons dans nos poches nous ont appris à attendre des marques qu’elles nous livrent immédiatement ce que nous recherchons. Nous voulons que les choses soient bien et nous voulons des choses tout de suite.”

En résumé, on se tourne naturellement vers Google pour trouver instantanément une réponse à une question que l’on se pose, assouvir un besoin que l’on a, sur l’instant. En général, les micros-moments sont les plus actifs lorsque l’on est en déplacement, donc mobiles. Ils se manifestent essentiellement lorsque l’on rencontre des problématiques liées à la localisation.

Pour donner un exemple, le mot clé “près de chez moi” est utilisé 5 fois plus qu’avant.

 

Adapter sa stratégie SEO (search engine optimization) à la recherche vocale, les best practices à mettre en place autour de votre site web :

 

  • Se concentrer sur le langage naturel lorsque vous rédigez votre contenu
  • S’inscrire sur Google My Business si vous avez un local, un magasin physique
  • Travailler votre longue traîne
  • Utilisez le marquage sémantique (données structurées)
  • Soignez vos pages FAQ si vous en avez
  • Rédigez vos titres d’articles sous forme de questions
  • Évitez les tableaux pour structurer votre contenu