Nos astuces pour utiliser Google Ads

Astuces Google Ads 2018

Faite de la publicité sur Google Ads est un levier essentiel dans la stratégie marketing de votre entreprise. D’une part car vos cibles (à 90%) naviguent sur le web et effectuent des recherches sur Google. Vous passeriez à côté de clics et de conversions (le Graal) si vous n’y êtes pas. D’autre part, en tant que webmarketeur qui se respecte, analyser le comportement de vos utilisateurs est la base de votre travail d’optimisation. Grâce aux statistiques qui vont remonter sur votre compte publicitaire, vous allez pouvoir obtenir une mine d’informations sur vos prospects.

2 raisons donc d’utiliser cette régie publicitaire. Voici comment optimiser vos campagnes et annonces.

 

Soigner votre recherche de mots clés

Le Google Keyword Planner ou outil de planification de mots clés de Google Ads (couplé bien sûr à votre Google Search Console) va vous permettre de découvrir des mots clés susceptibles de toucher vos cibles potentielles. En effet ce planificateur vous proposera les mots clés qui ont été tapés,  leurs volumes de recherche et les prix des enchères leur correspondant.

Cela va vous donner plein d’idées sur les recherche connexes effectuées et coller au mieux au vocabulaire et expressions utilisés par vos internautes.

Cet outil vous sert bien évidement pour votre stratégie SEO. On parle de volumes de recherche sur le search (peu importe s’ils ont ou non cliqué sur l’annonce) qui vous aideront à choisir des sujets de blogs, de connaître les questions que votre cible se pose.

 

Passer d’une relation virtuelle à une relation réelle : extensions d’appel, extensions de lieu

Grâce aux extensions d’annonces, informations complémentaires ajoutées à vos annonces textuelles, la visibilité de vos annonces par rapport à vos concurrents est accrue. En effet, elles se configurent dans votre compte Google Ads et sont accolées aléatoirement et en fonction de l’internaute à vos annonces. Vous prenez plus de place sur la SERP par rapport à vos concurrents et nous savons que cela emmène des clics.

Il est à noter que si vous ne les gérez pas manuellement, Google pourra en ajouter selon son bon vouloir.

Pour faire le lien entre votre présence digitale et votre présence physique, on retrouve dans le choix des extensions qui vous est proposé , les extensions de lieu et d’appel. Google ne facture pas d’argent supplémentaire pour ces extensions, le clic sera juste facturé comme un clic normal sur votre annonce.

Avant de planifier vos annonces, pensez à vos objectifs en ligne et hors ligne et surtout pensez à la façon dont les futurs clients préfèrent entrer en contact avec vous. Sont-ils plus sur mobile ? Habitent t-ils près de votre magasin ? Préfèrent t-il parler à quelqu’un au téléphone ? etc.

Faites de l’A/B testing

Tester ses actions marketing fait partie intégrante du processus d’optimisation.

Les tests sont faciles à mettre en place dans Google Ads. En effet, vous avez la possibilité de créer des “brouillons de campagnes” et une fois que ces brouillons sont terminés vous pouvez les transformer en test. Cette fonctionnalité ne peut se faire que sur les campagnes Search et Display uniquement. Il est à noter que l’on ne peut mener qu’un seul test à la fois. Si le test est concluant, vous pouvez remplacer votre campagne initiale par votre brouillon.

Cette méthode va vous permettre d’améliorer des campagnes existantes en fonction des réactions de vos internautes.

Les différentes parties que vous pouvez tester sur vos annonces sont :

  • Les titres (1, 2 et 3)
  • Les descriptions (1 et 2)
  • L’url à afficher

 

 

Améliorer votre taux de clic en analysant les comportements de vos cibles

Grâce à Google Analytics et à Google Ads, vous avez la possibilité de connaître les mots clés que les internautes ont tapé avant d’avoir cliqué sur votre annonce.

Vous allez vous rendre compte que certains mots clés ou groupes de mots clés amènent du clic certes, mais ne sont pas source de conversion. Ce sont des clics qui vous ont fait perdre de l’argent car aucun de vos objectifs marketing n’a été réalisé.

Analyser ces mots clés vous permettra toutefois d’exclure les mots clés non pertinents, d’affiner votre ciblage (expression exacte, mot clé exact, large modifié etc) ou même de garder certains mots clés stratégiques auxquels vous n’avez pas pensé.

Par exemple, vous vendez des chaussures de luxe à un prix élevé. Vous avez acheté le mot clé en expression large chaussure de luxe. En regardant les différents termes de recherche, vous constatez que de nombreux internautes cliquent sur votre annonce après avoir tapé – Chaussure de luxe pas chère – . Hors vos chaussures sont plutôt chères pour cette cible. Il faudra donc exclure les mots clés : pas cher, bon marché, petit prix etc de votre groupe d’annonce. Vous aurez réalisé une optimisation qui certes, fera baissé votre taux de clic, mais fera aussi augmenter votre taux de conversion (dans le meilleur des cas). Dans tous les cas, vous économiserez les clics de cibles non qualifiées.

 

Optimisez vos pages d’atterrissage

Les internautes qui cliquent sur les liens sponsorisés sur les moteurs de recherche sont en phase active de recherche. Leur objectif est de trouver ce qu’ils cherchent. Votre objectif ne doit pas être (que) le clic sur vos annonces. Vous devez tout mettre en œuvre pour les conversions. L’internaute qui clique sur votre annonce DOIT convertir.

Pour cela il doit voir une page simple, avec les mots clés importants pour lui, ceux qu’il a tapé dans la requête, des images qui illustrent ce que vous allez lui apporter, les bénéfices clients, un call-to-action ou un formulaire de contact.

Vous devez donc créer ou améliorer vos pages d’atterrissage pour qu’elles incitent à la conversion. Vous devez au préalable suivre vos statistiques sur ces pages : le taux de rebond, le CTA ou lien cliqués une fois que les internautes arrivent sur vos pages de destination.

Vos pages de destination ont un impact direct (Quality Score) sur la façon dont les annonces sont classées ou apparaissent.

 

Liste de remarketing

Vous devez suivre les utilisateurs qui ont cliqué sur votre annonce mais qui n’ont pas converti. Le remarketing ou retargeting est l’outil idéal. L’internaute a pu faire, sans acheter, des actions intéressantes. Vous devez les identifier : ajout au panier, ajout dans une wishlist, clics sur certains boutons, entrer en contact avec votre chatbot etc. En créant des listes de remarketing (après avoir ajouté la balise de remarketing sur votre site), les annonces ciblées apparaîtront à ces utilisateurs lorsqu’ils effectueront des recherches sur les sites Web de Google ou de ses partenaires faisant partie de son réseau Display.

Stratégie de remarketing Google Ads

Vous pouvez aussi choisir les listes de remarketing générées automatiquement. (Source : “Google)

  • Tous les visiteurs inclut “Tous les internautes qui ont visité votre site Web”.
  • Tous les utilisateurs ayant effectué une conversion inclut “Tous les internautes qui ont réalisé une conversion sur votre site Web”. Si vous n’avez pas configuré le suivi des conversions, cette liste sera vide.
  • Liste Google Ads optimisée regroupe plusieurs audiences issues des sources d’audience disponibles (balise Google Ads, source Google Analytics “Tous les visiteurs du site” et “Tous les utilisateurs d’une application”). Pour créer cette liste, vous devez associer au moins une source de données à la page “Sources d’audience”.

Cela permet de se faire rappeler à leur bon souvenir et souvent, de générer une conversion.